L’homme du XXIème siècle: Sujet autonome ou individu jetable ou même tuable

Eugène Enriquez

Resumo


L’individu a l’air de triompher. Il est en même temps, sujet historique, sujet de droit, sujet psychique et moral. Il est au centre de toutes les préoccupations. Pourtant la victoire de la rationalité instrumentale accompagnée du règne de l’argent et de l’entreprise, la montée de l’Etat, et les replis identitaires en le coupant du collectif, sont des signes de son assujettissement réel. Certains éléments de reconstitution du lien social apparaissent néanmoins : le renouveau de la famille, la disparition des grandes idéologies, un certain dynamisme de la société civile, l’intérêt pour l’éthique montrent que l’amour mutuel et la volonté d’association reprennent de la vigueur. Bien que des sociétés heureuses ne soient pas possibles, il n’est pas interdit d’essayer d’ériger des sociétés plus justes et moins aliénantes. Mots clés: Sujet ; assujetissement ; regne de l’ argent ; repli identitaire.

Texto completo:

PDF (Français (Canada))


DOI: http://dx.doi.org/10.15175/issn.1984-2503/20157166

Apontamentos

  • Não há apontamentos.


Direitos autorais 2015 Passagens_teste



Licença Creative Commons
Esta obra está licenciada com uma Licença Creative Commons Atribuição 4.0 Internacional.

 

Apoio:

 
 
Indexadores:
 
 
 
Facebook: